Apolospace
Le Blog d'un français sur les séries US email : apolospace@gmail.com

Breaking Bad S1

By Apolo


Breaking Bad est une série que j’ai découverte un peu par hasard au moment de la grève des scénaristes. Oui, il n’y avait plus grand chose à regarder on peut le dire et je commençais à avoir sérieusement soif de série fraiche. Breaking Bad était donc une petite nouveauté au sujet de laquelle je ne connaissais rien mais que j’ai quand même décidé de voir. Alors pour ce qui est du network en question je dois dire que AMC je ne connais pas du tout mais si ils en ont plus des séries comme ça je suis preneur tout de suite. Breaking Bad raconte la vie d’un professeur de physique dans un lycée qui se découvre un cancer du poumon en phase terminale et qui décide de mettre de l’argent de coté pour sa famille en produisant de la drogue grâce à ses connaissances en science et chimie. Ca rappelle Weeds par l’aspect « je vends de la drogue pour ma famille » mais c’est néanmoins une série très différente. J’ai trouvé la série assez sombre dans les thèmes qu’elle aborde et le ton employé par les scénaristes. Un homme qui sait qu’il va mourir qui est prêt à tout pour subvenir aux besoins de son fils et de sa femme avant sa mort. Mais pour contrebalancer cela et ne pas sombrer dans la déprime totale la série arrive à créer des situations et dialogues plutôt amusants. C’est notamment cette étrange relation complice qui va s’installer entre le vieux professeur prêt à tout et son ancien élève dealer de drogue qui fait sourire la plupart du temps. Le coté morose de la vie ordinaire que mène notre personnage principal est je trouve très bien retranscrit et on s’imagine trop bien à sa place (pour peu qu’on sache à quoi une vie sans intérêt ressemble). Finalement je trouve que la série à un coté un peu cynique et ironique qui n’est pas pour me déplaire. Le fait par exemple qu’en utilisant son talent de chimiste pour faire de la drogue et détourner la loi il se fasse beaucoup plus d’argent qu’en respectant les lois établies par la société. Cet acte représente selon moi une opposition contre la société américaine toujours plus inégalitaires entre éxtreme richesse et extrême pauvreté et ou la répartition des richesses ne se fait pas...


Bilan : Forcément on aime ou on n’aime pas mais le moins qu’on puisse dire c’est que cette série à le mérite de porter un regard différent, certes un peu plus sombre, mais aussi d’aller là ou très peu de séries osent aller. J’aime beaucoup notamment le procédé employé dans le pilote et dans le septième épisode qui nous introduit à des moments ou la vie du personnage semble partir franchement en sucette pour ensuite reprendre du début et nous montrer le cheminement qui mène jusque à cette conclusion.
La note : B
 

1 comment so far.

  1. chti_manioc 11 janvier 2009 à 08:13
    Ah tiens, je ne connais pas, ça me donne envie d'y jeter un oeil.

Something to say?